الجمهورية التونسية

Actualités

22.12.2017

L'INLUCC, l'UGTT et la LTDH se mettent d'accord sur la nécessité d'une réforme profonde de la fiscalité tunisienne

Catégorie : images_defilantes

Au cours de la conférence nationale sur la corruption dans le domaine fiscal et les droits de l'Homme, organisée par l'Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC), le président de l'INLUCC, Chawki Tabib, Nordine Tabboubi, secrétaire général de l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) ainsi que Jamel Moslem, président de la Ligue Tunisienne de Droits de l'Homme (LTDH), ont insisté sur les répercussions néfastes de la propagation de la corruption et des mauvaises pratiques dans le domaine fiscal sur le respect et la préservation des droits de l'Homme au niveau de la société tunisienne. Il s'agit d'un indicateur déterminant de l'injustice et de l'inégalité sociale qui sévissent au cœur de notre sphère socio-économique. Pour pallier ces différentes lacunes, la réforme de notre système fiscal parait inévitable et indispensable. C'est une nécessité absolue de la transition démocratique et du regain de la confiance du citoyen tunisien. Une réforme qui doit se faire en adoptant une approche participative incluant toutes les parties concernées et notamment les salariés des secteurs, public et privé. Une frange sociale, selon, Nordine Tabboubi, qui a concédé le plus de sacrifices depuis la révolution. Cette réforme, doit s'accompagner, d'après Jamel Moslem, président de la LTDH d'un renforcement et d'une consolidation des droits de l'Homme en Tunisie. Une consolidation qui passe obligatoirement par l'instauration de règles et de principes favorisant la justice fiscale. Des règles et des principes s'inscrivant, dans le cadre d'une réforme profonde de notre système fiscal. Un système gangréné par la propagation de la corruption et des pratiques frauduleuses n'épargnant aucun secteur de notre économie, selon Mourad Ben Gassouma délégué de la présidence du gouvernement auprès de la cour des comptes. Les différents intervenants se sont également, accordés sur la nécessité d'organiser une consultation nationale sur les outils et moyens de réforme de notre système fiscal, une réforme nécessaire à la création de la richesse et à la diminution de l'endettement du pays.

[Translate to FR:]


Suivez-nous

Publications

Rapport de la Commission nationale d’investigations sur la corruption et les malversations

Téléchargez le rapport complet de la Commission de corruption

En savoir plus

Contactez INLUCC

71 Avenue Taieb Mhiri

1002 Tunis Belvédère - Tunisie

Tél : +216 71 840 401

Fax : +216 71 840 390

E-mail : contact@inlucc.tn

2016 © الهيئة الوطنية لمكافحة الفساد